elever poussins
Elevage de poussins au moyen d’une poule couveuse. Les œufs servent-ils, ou pas. Combien de temp

Thèmes

air animal animaux bande bébé belle blog bonjour chat chats chez chien

Rechercher
Derniers commentaires

passetemps, s'il te plait, peux-tu supprimer ce genre de sollicitations . mon métier était assistante sociale
Par florine, le 10.08.2014

merci, personne ici n'est intéressé, vous pouvez aller ailleurs faire vos annonces... nous parlons de poules,
Par florine, le 10.08.2014

bonjour, vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un
Par moreau, le 10.08.2014

bonjour, vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un
Par moreau, le 10.08.2014

bonjour, vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un
Par moreau, le 10.08.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· elevage de poussins au naturel avec sa mère poule
· Invasion de rats intelligents
· comment faire naitre un poussin
· Ma poule va bientôt être mère
· Qui a dit qu'une poule ne chante pas?

 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 27.03.2008
Dernière mise à jour : 21.05.2014
5articles


elevage de poussins au naturel avec sa mère poule

Publié le 27/03/2008 à 12:00 par passetempspensionne Tags : blog texte merci moi chez roman fond belle nuit animal animaux soi chien chat jardin oiseaux air bébé chats chiens
elevage de poussins au naturel avec sa mère poule

Un jour je reçu une poule âgée, qu'on avait trouvé quelque part, je ne sais ou

Une poule pour manger!   Allons donc ! Elle est si jolie et si gentille. pas question de lui faire du mal  De plus c'est une Batam de Pékin grise.  Elle a l'air de porter une longue robe sur ses courtes pattes.

Peu de jour après je me rend compte qu'elle est intelligente : Elle me comprend mieux que moi je la comprends. Aussi, je me décidé de la garder  et de  lui fabriquer  sa petite demeure. 3 palettes plates, (d’environ 120 cm x 110) pour les côtés et le fond.   Puis une  1/2 palette pour le devant et l'autre demi pour la porte. Ensuite j'ai fabriqué 2 triangles sur lesquels j'y ai déposé et cloué une série de planches pour maintenir un toit en "carton" ondulé et bitumé.  Cocotte avait sa maison.  Elle entrait et sortait  battant des ailes et répétant une série de cooot coot crooot qui semblait vouloir me dire merci, merci, je comprends tu va me garder, tu es gentille, merci merci….  Alors je cherchai de quoi lui fabriquer un perchoir, car bien que je n'avais jamais eu de poules auparavant je me rappelais les avoir connu chez ma grand-mère

"Une poule, c'est comme les oiseaux, cela dort debout perchée sur un perchoir"

Un manche de brosse ferait l'affaire.  Une planche de chaque côté pour maintenir celle-ci bien ferme et le tour était joué.  Cocotte avait tout ce qui lui fallait pour faire son dodo.  Elle en était fière.  Comment une si petite bête avec une tête si petite et dont le cerveau devait certainement être minuscule pouvait comprendre tant de choses!

Bien des jours plus tard, je compris que ma fifille devait s'ennuyer, toute seule pour un si grand jardin ou il n'y avait qu'un chien et trois chats alors je fis une enquête pour savoir ou je pourrais bien acheter une ou deux poules pour lui tenir compagnie.  Je voulais lui trouver des semblables mais ce fut impossible.  J'acceptai ainsi  trois poules de race wyamdotte et un coq, pour que ce soit plus sympa.

Cocotte était enchantée et le coq l'avait adopté.  Il la préférait plutôt qu'à ses semblables, peut être parce que ces dernières n'étaient encore que des jeunes "poussines"

 l'époque ma cocotte ne m'avais jamais fait qu'un seul œuf, un gros, trop gros pour sa grandeur, elle semblait heureuse, c'était le principal. 

J'appris très vite que selon la race, certaines commençaient à pondre plus tôt dans l'année et d'autres plus tard, pour terminer très tard dans l'année.  Je lui ajoutai donc quelques petites sœurs.  Je n'avais nullement l'intention de les laisser couver, le coq nous servant plus pour son concert villageois que pour une reproduction de batards   mais Wynnie n'était pas d'accord avec moi:  c'est fou ce qu'une poule peut être têtue lorsqu'elle a quelque chose en tête.

A mon grand désarroi, dans sa deuxième année, mon coq de race wyamdotte, devenu très possessif devin méchant, agressif et rusé:  il m'attaquait toujours par derrière, devant moi, il n'osait pas.  Au début il se contentait de me sauter dans le dos en me donnant des coups de bec.  Plus tard il s'accrochait à moi, me piquant réellement.  Je n'osait plus rentrer dans  le poulailler sans m'armer d'un bâton que je lui montrait en lui faisant comprendre qu'il ne pouvait pas m'attaquer et  que je suis plus forte que lui.

Tant qu'il n'en avait que contre moi, je le supportait,  me disant que sa méchanceté disparaîtrait avec le temps, mais je me trompais.  Très vite il s'emprise contre chien et chat qui oserait passer par son domaine.  C'est à cette époque que, pour la première fois,  je remarquai la glande lacrymale de mon chien "Noël"  ressortir de l'orbite et tout  rouge.  Le coq semblait vouloir le lui attraper.  Cette fois je pris grand peur: mon bichon n'étant pas beaucoup plus grand que "kodaak"  j'ai du le sacrifier (le coq, bien entendu, pas le chien)

Je dit donc que Wynnie, ne voulait pas quitter son nid: chaque fois que je la sortais, elle y retournait.  Je la "plongeai dans une bassine d'eau tiède, froid question de la distraire et la découragez, tout comme le faisait ma grand-mère, rien à faire :   il aurait fallu la mettre sous une bassine, tout comme le faisait ma grand-mère  (pour rappel :  une bassine a de grandes anses et n'est jamais couchée à terre totalement, sinon qu'il y a suffisamment d'espace libre pour laisser l'animal respirer et même pour lui glisser l'eau et la nourriture par-dessous)

Au bout de quelques temps, environ 15 jours après le décès du despote de mari je la laissai faire, en lui prenant régulièrement ses œufs  étant sure que de toute manière  ils ne serviraient plus à faire des poussins vu que madame était à présent veuve.  Elle restait acharnée sur son pondoir qu'elle s'était arrangé en nid douillet, ses sœurs l'aidant à remplir le creux qu'elle avait laissé sous elle.  Elles étaient même parfois à trois sur le même nid.

Je me décidai donc à lui offrir de vieux œufs que j'avais oublié dans le fond de mon frigo, de ceux qui devaient encore dater du temps ou je me faisais attaquer par le maître des lieux.

Il y en avait 6, que par précaution je les marquai d'une croix, pour ne pas me tromper lorsque j'irais au ramassage.  Deux ou trois jours plus tard il n'y avait plus aucun œuf supplémentaire.  Elles avaient terminé de remplir le "trou"  encore un jour, deux ou trois plus tard, un autre contrôle  et voilà qu'il y a sept œufs.  Tant pis, je le lui laissai.  Ce serait une expérience!  normalement après plus d'un mois que madame était veuve il y avait beaucoup de possibilités que cet œuf serait perdu.

21 jours plus tard, les six petites boules étaient sorties de leur coquille et, comme on me l'avait indiqué je mis à leur disposition une farine d'aliments (leur graines habituelles moulue dans un mouleur électrique, ancien moulin à café)  et un couvercle de pot a confiture remplis d'eau, qu'il faut surveiller continuellement car il se renverse.

Mais le poussin reste 24 heures sans manger ni boire: il se repose sous la mère.  Puis, maman mange elle  même de cette purée qu'elle adore en faisant des cococo..;   et bébé commence à tester le goût de cette substance jusqu'alors inconnue pour lui

Deux ou trois jours plus tard, je constate que l'œuf que j'avais laissé était lui aussi fécondé:  Il fallait maintenant surveiller que le plus petit puisse lui aussi se nourrir tout comme les plus grand (double de sa taille)

Cela me fait aujourd'hui six ans d'expérience.  Je sais à présent que jeune ou pas jeune, la poule est pressée de les voir se promener à terre.  Elle les jette pas au dehors, mais commence à sortir et poussin, poussine ne connais pas encore la loi de la gravité.  Il ne s'écrase pas, il espère que maman le reconduise dans le nid, souvent situé en hauteur.  Si je ne suis pas la pour le recueillir le mettre sous elle, bébé fini par s'affaiblir, et même de s'endormir pour l'éternité.

Parfois maman est aidée par ma tante :  Elles couvent soit en équipe, tour à tour, soit ensembles.  Le poussin tombé sera alors protégé par l'une d'elle qui s'installera avec lui à l'emplacement ou celui-ci est tombé.  Actuellement je m'arrange pour barrer le chemin de la chute par des planchettes d'une dizaine de centimètres et c'est suffisant pour bébé qui ne sait pas encore passer par-dessus.

J'ai aussi remarqué que certaines con sœurs n'aiment pas les criaillement des petits.  Maman et ma tante les protègent, les défendent, les font s'écarter du groupe.  Quand on a un bon coq, gentil et attentif, comme mon coq suivant, un Brahma,  il est fier de sa progéniture et parfois il empêche les autres poules de s'approcher du groupe de jeune.  Celui la m'a donné beaucoup de satisfaction et plaisirs.  Malheureusement il est décédé la nuit du 31 décembre 2012 probablement de crise cardiaque, du aux feux d'artifice de fin d'année ?  Il bouchait la sortie du poulailler comme pour protéger ses filles

Chaque fois qu'il y avait "discussion" dans un coin ou l'autre j'appelais Bruno et lui disait:  "Qu'est ce qu'elles ont tes filles, Bruno!  Va un peu voir"  ou encore "Bruno, Va un peu voir pourquoi elle crient"  et mon "gamin" se dressait sur ses ergots, et courait en direction indiquée.  Quand je ramenais des herbes des champs (car je n'en ai pas, tout est ratissé, nettoyé, même les crocus, les jonquilles les myosotis… le persil,   tout disparaît con uniquement un escapade de temps à autre)  je les passait par-dessus de la clôture du poulailler en appelant Bruno:  "Regarde, mon gamin ce que j'ai rapporté pour tes filles!   Mais toi, tu dois aussi en manger, c'est bon"  Bruno prenait quelque brindilles ou feuille de son choix, se retirait de quelque 30 cm, le déposait à terre en poussant des clop, clop tout en montrant ce qu'il avait choisi, pour amadouer une belle ou l'autre.   Le plus curieux c'est que chaque fois l'une d'entre elle se laissait prendre à son jeu.  Alors qu'elles avaient le paquets d'herbes, sous leurs pattes ou chacune pouvait choisir ce qu'elle préférait, l'une d'entre elle allait manger la petite herbe que Bruno avait choisi

J'ai une fois eu le malheur de devoir remplacer toutes mes poules et pourtant, j'aurais du me douter que cela arriverait.

Un matin que j'étais à l'ordinateur je suis descendue avec pas mal de retard, me suis dirigée, comme d'habitude vers le poulailler et qu'est ce que je vois!  Des plumes, des plumes partout.  Une poule morte, une deuxième, encore une.  Une autre, mais devine que celle-ci a du se débattre  "Aaaaah, qu'est ce qui s'est passé?"  Je regarde tout autour de moi, voit cocote sortir de derrière une série d'objets que j'avais précédemment reculé et commence à m'expliquer de manière affolée quelque chose que je n'eut pas de peine à comprendre.  Elle courait dans un sens, en battant des ailes et en cot cotant, tournait une ou deux fois sur elle-même en battant des ailes et s'enfuyait quelques mètres dans l'autre sens, pour tourner a nouveau tout en secouant des ailes et en criant, revenais vers moi.  A part ma bantam de Pékin toute la petite famille avait été massacrée.  Le renard était passé par la.  Il les a toute tuée pour n'en emporter que quatre

Tout mon jardin est clôturé de clôture solide plus haut que moi, c'est-à-dire au moins un mètre soixante cinq.  J'aurais du m'en douter que cela arriverais un jour:  Tous mes voisins qui ont des poules ont connu ce malheur.  J'aurais du être plus prudente!  Je l'avais vu quelques jours précédemment ce vagabond sans scrupule traverser le terrain de mon voisin passant de la rue de derrière vers la  rue de devant.  Je bêchait, mes poules près de ma bêche pour attraper la moindre bestiole qui apparaissait, lorsque soudainement quelque chose s'est élancé vers nous, s'est arrêté près du fil, m'a regardé droit dans les yeux et s'est enfui.

"Aaah! Quel drôle de chien"  puis en le voyant partir "mais c'est un renard!  Qu'est ce qu'il fait ici en pleine journée!  Heureusement la clôture est solide et haute"

oui, la clôture est haute mais le bonhomme doit savoir grimper à moins qu'il ne saute, ce que j'en doute.  Plus tard j'ai rajouté un fil d'une soixantaine de cm, pas tout droit, mais incurvé vers  mon voisin (avec sa permission, bien entendu) de manière à ce que si le renard grimpe il se casse le dos , ne sachant pas aller plus haut : ça a l'air de tenir

 

 

 

 

Pour ceux qui n’ont aucune expérience de poules :

Une poule à un "chapelet" d’œufs. Lorsqu’elle commence à pondre, elle pondra pendant toute une époque (2, 3 mois, avec un jour ou deux de repos, puis recommence, selon la race, l’âge …. Cocotte, pensionnée, n’a jamais qu’un chapelet d’un à trois œufs, mais elle est sympa, tout de même. Ce n’est pas pour cela que je vais la supprimer. Moi aussi je suis pensionnée, je la comprends) Puis à la fin de leur chapelet, qu’elle ait un coq ou qu’elle n’en ait pas, elle se met à couver. Tel que la canarie, elle se "fabrique" une sorte de fièvre. Elle ne sortira que, parfois tôt le matin, parfois le midi ou le soi, juste le temps de manger ou de boire. Plus tard, j’ai découvert qu’elle apprécie lorsque je lui donne un petit baquet de graine, herbes et autre et un petit potiquet d’eau fraîche (dans sa "couveuse, pondoir") Bien souvent elle accepte qu’une de ses "soeurs" rajoute un œuf à côté d’elle. Puis elle s’empresse aussitôt que la pondeuse est partie, de rouler l’œuf sous elle. Il est bon de mettre une inscription sur l’œuf qu’on laisse à la poule pour reconnaître celui qu’on va enlever. (Je mets la date. Comme ça je sais quand il va naître : 21 jours après) Au bout de 2 semaines, il m’arrive de mettre l’œuf devant une forte lampe, pour voir s’il n’est plus transparent. S’il est transparent, soit il n’a pas été fécondé, soit pour une raison ou une autre, le poussin n’a pas "pris". Quand je n’avais que 5 ou 6 poules, il n’y avait pas de problème. Aujourd’hui, soit le coq ne fait pas toujours son "devoir" soit, il est moins productif que l’ancien

Les poules pondent donc quelques jours, prennent un ou deux jours de congé, recommencent à pondre, encore un week end de poulaille, puis recommencent à travailler et ainsi de suite. Jusqu’aux vacances, ou elles veulent absolument se reposer. Ma grand- mère la mettait alors sous une cuvelle. Les hanses faisaient qu’elles avaient de l’air. Elle leur donnait à boire et a manger sous celle-ci. Au bout de trois quatre jours, elles étaient "guéries". Moi, je n’ai p)as de cuvelle. J’avais commencé à les mettre sous un panier à linge, avec un poids dessus. Mon premier coq ayant interprété cela comme de la barbarie, de la méchanceté, a commencé à m’attaquer. Moi, novice, je ne comprenais rien, je ne savais que faire. Au bout de quelques mois il était devenu si méchant que je n’osais plus lui tourner le dos sans qu’il ne m’attaque par derrière. Même mon chien n’osait plus l’approcher. Avec ma nouvelle basse court (voir l’accident de la première, plus bas) Avec mon nouveau coq, je m’y prends différemment. Il est le chef de la basse court. Je le lui montre. Lorsqu’une poule se met à crier, il vient voir pourquoi. Je lui dis : Pourquoi est-ce qu’elle crie ? Vas une fois voir ! et on va voir ensemble. Je lui montre bien par mon attitude que je n’ai rien à voir. Si elle crie quand je la prends, j’essaie surtout qu’il sache que je ne lui veux aucun mal : Je parle au coq, qui a toujours l’air de comprendre, je lui montre le pourquoi je fais ceci ou cela. Pour le moment ça a l’air de marcher. Il a l’air de mieux me comprendre que moi je le comprends. Serai-il plus intelligent ? Ou fait-il semblant de l’être. Quand il me kokodaricote quelque chose, il me faut une demi-heure pour savoir ce qu’il veut Par contre quand je lui ordonne de rentrer dans sa gage "la basse court" il comprends (ho la la, elle va encore m’enfermer, il est temps de foutre le camps) Lorsque j’arrive avec un met, cuisiné ou cueillis pour eux tous et que je dis, allez dans votre cage, c’est la que vous allez le recevoir, il comprend (le premier qui arrive sera le mieux servis)


Vous n'y trouverez pas une recompilation de vétérinaire mais les observations, notes et expérience d'une personne qui a commencé depuis peu sans expérience. J'ai noté, et je note encore ce que j'observe sur leur comportement. Ce que j'ai fait pour guérir Cocotte, puis Paloma ..... Je ne suis pas fermière, excusez moi. Je ne vois pas les poules comme de la volaille à bouffer ni animaux au sens plat du mot, mais comme des êtres vivants, qui ont leur propre comportement et qui chez moi, ont leur propre liberté, tant qu'elles n'empiètent pas trop sur la mienne. Parfois même je note des anecdotes amusantes. d'autres plus triste. Je crois que c'est important de le faire savoir : En connaissant les mauvaises expériences d'un tiers, on évite parfois des catastrophes. 

Si vous avez des questions, je suis prête à vous répondre, dans la mesure ou je sache le faire. J'ai beaucoup d'expérience en animaux : chiens, chats, canaris, perruches, et surtout en "domesticage" de ceux-ci. Un jour le vétérinaire m'a dit : Je ne sais pas comment vous faite, mais vos animaux sont remarquablement dociles et semblent comprendre tout ce que vous dites. Même quand vous prenez un animal sauvage, il finit par devenir docile

Et c’est vrai. J’ai peut être raté ma vocation ! j’aurais peut-être du travailler dans un zoo ou dans un cirque.

 

 

 

Invasion de rats intelligents

Publié le 14/05/2014 à 22:20 par passetempspensionne Tags : moi nuit animal tube air chats
Invasion de rats intelligents

 

Par le nombre de trous que je vois tout autour et dans le poulailler je me doute qu'il doit y avoir une tribut.  Comment les éliminer ?  Il y a bien des dizaines de produits, petites boules, graines en sachets….   Dans des boites ou l'on nous recommande un tas de précautions à prendre:  mettre le sachet dans la boite, je ne sais plus, afin d'éviter qu'un autre animal le prenne (pas trouvé cette boite dans le magasin)  Pas toucher le produit…..   etc… etc…

Mais moi, j'ai des poules, elles aiment la viande, de trop même  et je sais qu'on ne doit jamais leur en donner, elles prennent goût au gang, à la viande et peuvent devenir cannibale entres elles   Hors si un rat empoisonné sort par  mégarde coté poulailler, il risque de se faire dévorer.

 

Puis, il y a mes cinq chats qui en temps normal se limitent à jouer avec le rat jusqu'à ce qu'il en crève, sauf le jour ou l'un d'entre eux a voulu y goûter

 

Si l'un d'entre eux, qui que ce soit a l'idée de tester un rat affaibli par empoisonnement, il est condamné à mourir.  C'est pourquoi j'ai essayé de persuader les rats a changer de territoire et pour cela j'ai installé d'un côté un appareil électrique a ultrason,  celui qu'on vend en commerce (contre les taupes)  et un deuxième avec 4 grosses piles, qui émet un petit  son en faisant vibrer la terre.

 

Pendant quelques jours cela semblait fonctionner.

 

Puis, un matin je vis qu'il y avait plusieurs gros trous tout autour de l'appareil et pendant que je procédait à la cueillette des œufs je vis une petite tête sortir du trou, renifler en ma direction.  Un très beau rat, aussi jolis que celui que mon  neveu élève dans sa chambre (rat de laboratoire, qui lui bouffe tout l'arrière de ses meubles, câble TV et câble ordinateur inclus)

 

Il entra la tête dans sa galerie et aussitôt à quelques dix centimètre plus loin, une queue, qui n'était pas celle du premier individu.  Une autre tête sortit.  Celui-ci pour observer le tube qui était supposé leur faire peur.  Puis deux têtes observaient l'objet suspect.  L'un d'eux, sortit du trou et en fit le tour, pour rentrer aussitôt dans une quatrième ouverture.  Voyant qu'aucun d'entre eux n'avait l'air de remarquer ma présence je me mis à faire du bruit :  Eh!  Psssiiii, Psiiit, Rien n'y fait.  Ils étaient aussi tranquille que si j'avais été invisible.  C'est alors que je me mis à battre des pieds et secoua les bras en leur direction et ils décidèrent plus prudent de partir par leur souterrain

 

Je n'ai rien vu de particulier les jours suivant.  d'ailleurs je ne vois jamais de rat si ce n'est que les trous.  Ils étaient toujours la, mais vides, comme chaque jour.  Je crois qu'ils ne viennent que la nuit, car de la journée je n'en vois jamais.

 

 

Puis voilà que un beau jour je vois mon appareil ensevelis sous une montagne de terre, il n'émettait plus un son et la terre ne semblait plus trembler :  Les experts, architectes, inspecteurs et autres avaient trouvé la solution a leurs problèmes. 

Qui a dit qu'une poule ne chante pas?

Publié le 14/05/2014 à 23:08 par passetempspensionne Tags : chez oiseau
Qui a dit qu'une poule ne chante pas?

On reconnais un coq non seulement à son plumage mais aussi à son chant typique kokoriroooo   C'est d'ailleurs grâce au chant qu'on arrive à déterminer si notre poussin est devenu un coq.  Même  le plupart des éleveurs le disent, et celui qui m'a prétendu savoir à coup sur reconnaître une poule d'un coq, parmi ses poussins, m'a vendu deux coq, comme poules.

 

Depuis l'accident renard, j'ai reconstitué ma petite famille :  trois brahman, a l'époque six huppée de Lasne  (semblable aux tourterelles, un peu plus gros, sans collier noir)  trois argentée des andes ou de l'ande ? trois ardennaises et…..  leurs bébés

 

Pinky huppée de Lasne, une princesse avec un  caractère fort et une volonté de fer, trois fois mère déjà s'est arrêtée à mes pied et s'est mise à "kokoricoter"   jusqu'à ce que Bruno, mon coq de l'époque ne vienne vérifier si je n'avais pas ramener un coq de je ne sais ou.

 

"Non, Bruno, c'est juste Pinky qui nous fait une blague"

 

On aurait dit qu'il me comprenais, il la regarda et comme madame était fière de son exploit, elle recommença.  Bruno, était rassuré.  Il faut dire que quelque trois mois plus tôt j'avais du me séparer du fils de Pinky qui avait presque tué son propre père:  Il ère maintenant chez un éleveur attendant qu'on l'achète (Aujourd'hui il est certainement quelque part a accomplir quelque exploits)

 

 

Les petites huppées de Lasne, plus gros qu'un pigeon, mais pas assez pour que de loin je ne puisse reconnaître si l'oiseau qui s'envole est un pigeon ou ma poule, on souvent un sacré foutu caractère.  J'ai vu l'une d'entre elle  me tuer mon argentée de landes (quatre fois plus grosse qu'elle) a coup de bec sur sa tête.  Cette dernière mangeait paisiblement une marche plus bas que l'autre et le temps d'ouvrir la barrière pour entrer la sauver, c'était trop tard.  Elles n'aimaient pas les plus grande,  par contre les brahman son acceptées

comment faire naitre un poussin

Publié le 16/05/2014 à 20:49 par passetempspensionne Tags : blog mort air bande fond

J'ignore comment je trouve dans mon blog un titre aussi stupide.  J'ignore aussi  comment corriger, modifier la bande de droite qui a l'air de se générer automatiquement sans mon intervention

                                   poule : poulet cartoon drôle isolée sur fond blanc Illustration 

Lorsqu'un œuf est couvé, sous la poule ou artificiellement , celui-ci termine par picoter la coquille de son intérieur, la poule, par son instinct ou parce qu'elle entend, sent du mouvement, picote a son tour, la coquille fini par craquer l'oiselet est libéré, fatigué il reste calme, se repose, sèche sous la poule. 

 

Je n'ai jamais entendu qu'il y ai des problèmes avec les œuf sous couveuse.  Un peu plus de mort?  Je sais d'un éleveur qui aide quelque peu à casser la coque, lorsqu'il voit que le poussin ne l'ouvre pas assez vite.  C'est scabreux

Ma poule va bientôt être mère

Publié le 21/05/2014 à 00:49 par passetempspensionne Tags : image bébé blog moi chez mort bonjour

Bonjour a toutes et à tous,

 

poule : Poulet nourrit leurs jeunes oisillons

Cela fait maintenant presque dix ans que j'ai commencé a garder des poules.  On peut dire que j'ai parcouru pas mal de chemin depuis que j'ai créé ce blog, l'ai abandonné et l'ai retrouvé, comme par hasard.  En relisant les tristes expériences de certaines je me rappelle de celles que j'ai eu maintes fois et regrette n'avoir pas inscrit celles-ci à mesures que cela est arrive.

 

Mes expériences négatives m'ont fait aboutir à trouver des solutions.  Par exemple, Aujourd'hui, Pinky ma jolie poule  huppée de Lasne,  va bientôt être mère.  Elle a choisi pour cela une des caisses  installée sur une étagère qui se trouve à un mètre cinquante du sol.  Mes caisses ne sont pas bien haute (caisse à légumes, vide récoltée d'un magasin près de chez moi.  C'est moins cher et cela me permet de les remplacer plutôt que de toujours les nettoyer) 

 

Avec la paille il n'y a guère de hauteur  et il serait trop facile pour le poussin tomber.  Bien que cette poule a déjà de l'expérience en tant que mère, je ne me fie pas qu'un beau jour, elle soit pressée de présenter son petit au reste de la famille aussi j'ai prévu d'installer un carton d'une vingtaine de cm de haut tout autour de sa caisse, dans laquelle je met de la nourriture en abondance (semoule >> grains pours poule moulue avec mon ancienne machine a moudre le café)  un petit bac a eau dans un coin de la caisse, pour que la mère ne sorte pas inutilement, car parfois en se dégageant, elle entrainerait le poussin accroché a ses ailes, vers l'extérieur et ce serait la mort de bébé dans les heures qui suivent.

 

Maman est contente, elle ne cherche pas à sortir, elle a tout ce dont elle a besoins pour elle et ses petits.  Je n'ai qu'à surveiller que l'eau ne se renverse pas et en ajouter de temps à autre.  Lorsque bébé sera la, il attendra de lui-même les 24  heures avant de chercher sa nourriture.  Je n'ai pas à m'en occuper.  La poulette restera dans son nid plusieurs jours encore.

 

Normalement les œufs devront s'ouvrir presque tous ensemble car j'ai pris la précaution de les retirer jour après jour, pour les remettre tous  (4  J'ai décidé que je n'en voulait pas plus) lorsque la ponte est terminée.  En espérant que cet écrit puisse donner idée a quelques unes

 

A tous et à toute courage, et bisou à votre petite famille à plumes


DERNIERS ARTICLES :
Ma poule va bientôt être mère
Bonjour a toutes et à tous,   Cela fait maintenant presque dix ans que j'ai commencé a garder des poules.  On peut dire que j'ai parcouru pas mal de chemin depuis que j'
comment faire naitre un poussin
J'ignore comment je trouve dans mon blog un titre aussi stupide.  J'ignore aussi  comment corriger, modifier la bande de droite qui a l'air de se générer automatiquement
Qui a dit qu'une poule ne chante pas?
On reconnais un coq non seulement à son plumage mais aussi à son chant typique kokoriroooo   C'est d'ailleurs grâce au chant qu'on arrive à déterminer si notre poussin es
Invasion de rats intelligents
  Par le nombre de trous que je vois tout autour et dans le poulailler je me doute qu'il doit y avoir une tribut.  Comment les éliminer ?  Il y a bien des dizaines de pro
elevage de poussins au naturel avec sa mère poule
Un jour je reçu une poule âgée, qu'on avait trouvé quelque part, je ne sais ou Une poule pour manger!   Allons donc ! Elle est si jolie et si gentille. pas question de lu
forum